Découvertes

Florence, une histoire interactive touchante

Florence, une histoire interactive touchante

Arrêtez tout, prenez votre téléphone qui n’a jamais servi à rien jusqu’à maintenant et découvrez une application qui mérite enfin l’appellation de jeu vidéo : “Florence”, une histoire interactive qui bouleverse en 30 minutes chrono’.

Même si ce jeu entretient un très faible rapport avec la pop-culture japonaise, cette petite perle mérite amplement sa place parmi les découvertes qu’il me tenait à cœur de partager. Alors, vous vous demandez sûrement ce qui lie ce jeu à la pop-culture japonaise ? Disons qu’on y retrouve un certain compositeur très apprécié pour son travail qui a notamment travaillé sur un certain anime

Vous avez une idée..? La réponse est dans la section Graphismes & OST ! ♪(´ε` )

Origine du jeu

Édité par Annapurna Interactive (“Flowers“, “What Remains of Edith Finch“), “Florence” a été créé par Ken Wong qui n’est autre que le créateur de “Monument Valley“. Suite au succès de ce jeu de casse-têtes très graphiques, il rentre chez lui, en Australie, pour créer son propre studio de développement : Mountains. “Florence” est alors le premier jeu développé au sein de son studio.

Annapurna Interactive LogoMountains Logo

Histoire

Nous suivons le quotidien plutôt monotone de Florence Yeoh. Dans son rythme de vie auquel s’accorde parfaitement l’expression “Metro, Boulot, Dodo”, elle esquive son rêve de devenir artiste au “profit” d’un travail de bureau qui l’ennuie. Un jour, attirée par sa musique, elle va faire la rencontre d’un jeune violoncelliste de rue, Krish, qui rêve de se produire sur scène.

Florence” raconte, avec beaucoup de justesse, les hauts et les bas d’un premier amour au quotidien.

Gameplay

Le gameplay est simple : il suffit de suivre l’histoire en effectuant les actions demandées sur chaque séquence.

Par exemple, lorsque Florence se lève, son réveil sonne. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton apparu en bas de l’écran pour l’éteindre. Au moment de se brosser les dents, vous devez agiter la brosse à dent de gauche à droite jusqu’à remplir la jauge. Autre exemple, lorsque sa mère l’appelle au téléphone, le jeu vous offre la liberté de décrocher, de raccrocher ou de choisir vos réponses durant le dialogue.

Les actions à réaliser sont très intuitives. Impossible de vous sentir perdu face à la maîtrise de l’utilisation de l’écran tactile en tant que gameplay. Vous n’avez qu’à vous laisser guider par l’histoire…

Vos actions, aussi anodines soient-elles, permettent de vous mettre dans la peau du personnage et donnent beaucoup d’indices sur la personnalité des protagonistes…

Graphismes & OST

Souvent, la direction artistique n’est qu’un bonus, un truc en plus qui accentue davantage notre amour pour une œuvre. Mais là, rien que pour elle, “Florence” vaut la peine d’être découvert.

Graphismes

D’un point de vue graphique d’abord, pour ces magnifiques illustrations faites mains qui colorent et donnent vie aux 20 chapitres de l’histoire et dont la simplicité surprend tant les émotions y sont transmises avec facilité (expressions, ambiances colorées…).

OST

D’un point de vue musical ensuite, pour la sublime bande son offerte par le très doué Kevin Penkin, qui a nous avait déjà fait cadeau d’un OST d’exception pour l’anime “Made in Abyss“.

Il faut savoir que le jeu ne contient aucun dialogue. La musique joue le rôle des dialogues et évoque les émotions. Par exemple, on reconnaît immédiatement les battements du cœur de la jeune femme lors du premier rendez-vous amoureux, symbolisé par le rythme accéléré et hésitant de la musique. Et quand la situation évolue, la musique évolue avec elle. La bande son vous attend et vous suit dans votre lecture et dans vos actions.

En plus de son rôle de “dialogue”, la musique offre à chaque personnage une représentation par un instrument “totem”. Le piano représente Florence et le viloncelle, Krish. Le jeu commence par un solo de piano qui image la vie de Florence seule. Puis le piano est accompagné de violoncelle pour symboliser l’entrée de Krish dans sa vie. Ce vœu d’identité à travers les instruments de l’OST est une idée du compositeur lui-même.

Anecdote

Le jeu a remporté le lauréat du prix Apple Design Award 2018 pour son innovation et sa créativité en tant que jeu pour smartphone et tablette.

Prendre le temps d’écouter…

De ce fait, “Florence” n’est pas l’énième jeu que vous lancez en mode silencieux dans le bus quand l’ennui vient. C’est une histoire racontée par les images et le son. D’ailleurs, dès le lancement du jeu, l’application vous conseille de porter un casque. Le message est simple : jouez avec le son.
De plus, je vous déconseille de couper le jeu en plein milieu de l’histoire. Pour une meilleure expérience, je vous conseille plutôt de vous poser pour finir le jeu (30-40 minutes) et d’être dans un endroit calme ou vous pourrez savourer la bande son comme elle le mérite.

Mes impressions

Grande passionnée d’histoires d’amour, je suis immédiatement tombée sous le charme du jeu. En plus de sa direction artistique qui m’a séduite en quelques secondes, le fait d’être à la fois actrice et spectatrice de cette histoire m’a facilement projetée dans sa narration au travers d’un gameplay maîtrisé.

J’ai vu beaucoup de joueurs se plaindre de l’impossibilité d’influencer le scénario par nos actions… Chose que j’ai du mal à comprendre. “Florence” est avant tout une histoire, un jeu narratif. Je n’ai jamais vu personne se plaindre de ne pouvoir choisir les actions des acteurs d’un film ou des personnages d’un livre… Alors pourquoi les jeux vidéo ne peuvent-ils plus conter une histoire de la sorte ?

Le jeu est certes très court (30-40 minutes) mais il ne lui en faut pas plus pour toucher et émouvoir. En moins d’une heure, le jeu m’a transportée et émue aux larmes. Impossible de vous dire pourquoi sans vous spoiler la fin du jeu, mais “Florence” raconte bien plus qu’une histoire d’amour comme il en existe tant : elle vous projette, avec justesse et poésie, les vérités d’une vie à deux.

Je pense que si les jeux/applications disponibles sur smartphone et tablette faisaient tous preuve d’une telle sensibilité artistique, leurs réputations seraient bien meilleures aujourd’hui. Et si, selon moi, un jeu vidéo est un art qui me transporte à travers une histoire qui inspire et apprend, il m’est agréable de pouvoir enfin affirmer avoir jouer à un véritable jeu vidéo sur mon téléphone…


Source : Articles de l’App Store (Disponibles uniquement sur l’App Store) :
– “LE JEU DU JOUR
– “CHEFS-D’ŒUVRE : L’incroyable mélodie de l’amour
– “LES DÉVELOPPEURS : Un récit plein d’espoir

© 2018 Studio Mountains PTY LTD. Published by Annapurna Interactive under exclusive license. All rights reserved.

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Florence%2C+une+histoire+interactive+touchante&url=https%3A%2F%2Fcode-aka.com%2Fflorence-une-histoire-interactive-touchante%2F&via=">">Tweetez
2 Partages

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Hé ! Psst ! Votre adresse-mail reste entre nous... (*・∀-)☆